Prise en charge des utilisateurs de Tru64 avec l’émulation des systèmes Alpha hérités

Tandis que le matériel hérité tend à tomber en panne, le système d’exploitation hérité et les applications d’origine ont une durée de vie beaucoup plus longue. Généralement, ces derniers fonctionnent parfaitement, même lorsque le matériel d’origine commence à tomber en panne. Les solutions Charon constituent un moyen d’aller de l’avant et de continuer à utiliser ces systèmes d’exploitation et applications hérités durables, mais sans les inconvénients liés au matériel vieillissant. Une interview de Sandy Levitt, ingénieur technico-commercial principal et directrice des opérations de ventes à Stromasys, est présentée ci-dessous. Sandy possède de nombreuses années d’expérience avec les systèmes DEC et le système d’exploitation Tru64. Lisez cette interview pour en savoir plus sur la façon dont Charon peut aider les utilisateurs de systèmes hérités à passer à l’émulation Alpha et la façon dont Charon prend en charge le système d’exploitation Tru64, ainsi que d’autres comme OpenVMS, Solaris et MPE.

 

Sandy, pouvez-vous nous décrire votre premier contact avec les systèmes hérités ?

Le premier Unix sur lequel j’ai travaillé était Ultrix, exécuté sur MIPS et VAX de Digital Equipment Corporation.   J’ai commencé par travailler comme ingénieur avant-ventes dans le secteur gouvernemental, où j’aidais à vendre le nec plus ultra des Unix BSD de l’époque.  Comme ce n’était pas suffisant pour moi, j’ai fini par travailler au centre d’assistance client où j’aidais à résoudre les problèmes des clients.   À l’époque, DEC était une entreprise innovante, et elle a lancé assez rapidement un nouvel Unix appelé OSF/1 que nous allions prendre en charge sur la puce qui s’annonçait comme la plus rapide sur le marché, l’Alpha. (OSF/1 est devenu Tru64 par la suite.)  L’activité était en pleine expansion, ce qui se ressentait dans le volume d’appel.   Notre équipe continuait de grandir et de grandir jusqu’à atteindre 30 personnes.

Et vous avez continué à travailler avec les systèmes hérités Tru64, Unix et DEC depuis lors ?

Oui, pendant 15 ans.  Depuis, Digital a été achetée par Compaq, puis par HP, qui avait ses propres systèmes, et UNIX-HPUX.   Il a fallu du temps, mais finalement le nombre de clients exécutant Tru64 allait en s’amenuisant. Linux était devenu l’Unix de facto, et X86 la puce de facto.  Je ne dirais pas qu’il n’y avait pas d’autres types d’Unix et de puces, mais le marché avait définitivement changé. HPE n’offrait plus une assistance technique pour Tru64. À partir du 31 décembre 2016, HPE ne prendra plus en charge Tru64.

Ce qui était remarquable, pourtant, c’était le nombre de clients importants qui avaient toujours des Alphas exécutant Tru64. Il s’agissait, et il s’agit toujours, d’un bourreau de travail fiable et stable pour les applications essentielles dans toutes les industries.

Qu’est-ce qui vous a amenée à Stromasys ?

Lorsque j’ai été congédiée en 2014, avec plus de 20 ans d’expérience en Tru64, je n’étais pas sûre de ce que me réservait l’avenir. Je me formais sur Linux, mais ce n’était pas pareil. Comment je pouvais continuer de vivre ma passion pour Tru64 dans le monde cloud/VM/x86 moderne ?

La réponse était Stromasys.   Lorsque j’ai appris qu’ils embauchaient, j’étais aux anges. Serait-il différent de travailler pour une entreprise comptant environ 100 employés que de travailler pour HP (maintenant HPE) ?  Très certainement, mais en mieux. À Stromasys, et chez ses clients, il existe un engouement pour les applications et systèmes d’exploitation hérités. Pourquoi réaliser la migration d’une application qui fonctionne parfaitement sur un système d’exploitation stable ?  Le seul problème est que le matériel commençait à tomber en panne.   Mais ici, il était possible de continuer à exécuter le système d’exploitation et les applications sur des systèmes X86 modernes.   À Stromasys, j’ai observé de nombreux clients effectuer une migration sans heurt de leurs systèmes Tru64 vers un matériel émulé afin de pouvoir continuer à exécuter leurs applications essentielles à l’activité.   L’émerveillement de ces clients devant ce que nous faisons est la raison pour laquelle je le fais.

Entre nous, je le fais également parce que je vois comment le système d’exploitation que j’ai appris à aimer pendant plus de 20 ans continue de vivre. Travailler avec Tru64 c’est comme porter ce vieux sweatshirt.  Ça fait juste du bien.

En tant qu’experte de Tru64, comment pensez-vous que Stromasys répond aux besoins des autres utilisateurs de Tru64 ?

Elle le fait en fournissant un environnement stable pour l’exécution de Tru64. Puisque Tru64 est stable en tant que système d’exploitation, l’expérience montre que la plupart des plantages et temps d’arrêt sont dus à des pannes matérielles. Comme je l’ai déjà dit, Stromasys peut également offrir une assistance pour Tru64, étant donné que HP cesse toute prise en charge à partir du 31 décembre 2016.

Cela signifie donc que les utilisateurs de Tru64 et les entreprises qui utilisent le système d’exploitation n’ont pas à se soucier des temps d’arrêt liés à un système d’exploitation non pris en charge, n’est-ce-pas ?

Exactement. Nous avons une équipe d’experts en Tru64 qui offrira le même type d’assistance non seulement pour nos solutions Charon qui permettent l’émulation du matériel DEC d’origine, mais aussi pour le système d’exploitation Tru64 qui est exécuté sur celles-ci.

Quel conseil donneriez-vous aux ingénieurs qui continuent d’utiliser ces plateformes chaque jour dans leurs entreprises ? 

Tout plan de migration prendra deux fois plus de temps que prévu. Ne négligez donc pas ces systèmes. Et, bien entendu, le plus sûr est de se débarrasser des risques liés au matériel et de transférer les applications et le système d’exploitation hérités sur x86. 

Pour en savoir plus sur les mesures à adopter pour votre système hérité, consultez notre page Solutions ou contactez-nous pour une consultation.