Repenser la gestion des risques

Le mois dernier, nous nous sommes associés à Hewlett Packard Enterprise (HPE) pour organiser un événement unique, la conférence de Stromasys : Gestion des risques et protection de l’investissement. L’événement a eu lieu le 18 mai dans l’un des plus grands instituts d’ingénierie au monde : l’Institution of Engineering and Technology (IET) à Londres.

Le propos de l’événement était de relever les défis que posent la prise en charge des applications essentielles à l’activité et le maintien de leur exécution sans apporter aucune modification, et ce, sans les risques et les coûts liés au matériel hérité vieillissant.

La conférence a offert des exposés de John Prot, PDG de Stromasys, de Jeremy Bright, consultant en solutions et technologie de HPE, ainsi que du Dr Simon Moores, futuriste de la sécurité et de la technologie et consultant en matière de risques de renommée mondiale, en tant que conférencier invité. Moores a prononcé un discours perspicace suscitant la réflexion à propos des risques opérationnels dans un environnement de plus en plus complexe et dynamique, et de la continuité de l’activité en son sein. Lors de son intervention, Moores a déclaré que « permettre à la fois la consolidation et la continuité de l’activité pour les applications essentielles au fil du temps devient un défi croissant pour les entreprises, et chacun de nous ici reconnaît aujourd’hui que la virtualisation est une voie bien maîtrisée pour réduire à la fois les risques et les coûts liés à une infrastructure vieillissante ».

                                         

La virtualisation est la solution, la clé pour réduire les risques et les coûts liés aux systèmes hérités sans compromettre leur qualité éprouvée. Les coûts de virtualisation sont relativement faibles par rapport aux coûts liés aux temps d’arrêt imprévus causés par une panne matérielle, et le coût de l’attente peut s’avérer accablant. Trop souvent, la virtualisation est reportée jusqu’à ce qu’une panne matérielle demande une action immédiate. Une des clés de la gestion des risques est, tout simplement, la planification : reconnaître les points faibles du matériel hérité (leur âge et leur potentiel de temps d’arrêt) et adopter des mesures pour se défendre de ces points faibles en virtualisant le matériel hérité.

Dans son intervention, intitulée « Prise en charge par l’infrastructure composable HPE de vos charges de travail essentielles à l’activité », Jeremy Bright de HPE a conclu en établissant un lien entre les solutions Charon et l’infrastructure composable HPE comme un moyen de préparer les applications essentielles à l’activité pour l’avenir. Après tout, la continuité de l’activité est essentielle.

Les témoignages des clients ont donné lieu à une session décisive et captivante de la conférence, permettant au public d’interagir avec les clients de Stromasys tout en obtenant des informations sur les processus de mise en œuvre de Charon.  La conférence s’est conclue par des démonstrations de techniciens d’assistance chevronnés de Stromasys afin que les participants puissent acquérir une expérience de la solution Charon en temps réel. Les participants de cette conférence venaient de nombreux pays, dont le Mexique, l’Irlande, le Royaume-Uni, la Grèce, la Suisse et les États-Unis.

Si vous n’avez pas pu participer à la conférence mais souhaitez assister à une démonstration, contactez-nous pour en programmer une. Pour en savoir plus sur la gestion des risques de vos systèmes hérités, téléchargez ce livre blanc.